La famille Suisse est-elle en danger ?

Grossesse
Grossesse

La natalité en Suisse est très faible. En effet, selon une étude nationale, la qualité du sperme des jeunes Suisses est mauvaise. Une augmentation du cancer des testicules pourrait être une des causes.

Entre 2002 et 2010, le nombre de couples infertiles suisses recourant à la procréation médicalement assistée (PMA) est passé de 3000 à 6000 par an. L’âge de la femme et également l’alcool, le tabac, le stress influencent fortement la fertilité dans un couple. Mais la qualité du sperme est un des plus gros facteur d’infertilité.

Une première étude nationale

On ignorait encore la qualité du sperme chez les jeunes hommes en Suisse. Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont étudié le profil de 2523 jeunes hommes de 18 à 22 ans, habitant et nés en Suisse afin de répondre à cette question. Ils ont rempli un questionnaire sur leur santé, l’endroit où ils vivent leur alimentation, leur style de vie, et leur éducation. Leurs parents ont également été interrogés sur les mêmes points mais aussi sur le déroulement de la grossesse.

Les chercheurs ont ensuite réalisé un spermogramme. Sur celui-ci, on peut retrouver le nombre de spermatozoïdes trouvés par millilitre (ml), la mobilité de ces spermatozoïdes et leur morphologie. Tous ces paramètres peuvent en effet affecter la fertilité.

Jeunes adultes
Jeunes adultes

Des résultats inquiétants

 

Les résultats de l’UNIGE ne sont pas rassurants. En effet, les jeunes suisses 47 millions de spermatozoïdes par ml alors que les concentrations pour les jeunes Européens peuvent varier entre 41 et 67 millions par ml. La Suisse est donc en bas de l’échelle avec le Danemark, la Norvège ou encore l’Allemagne. En dessous de 40 millions de spermatozoïdes par ml, le temps pour procréer un bébé augmente considérablement.

D’autres résultats indiquent que la famille suisse est en danger. 17% des jeunes Suisses Romands possèdent moins de 15 millions de spermatozoïdes par ml, ils sont donc “subfertiles”. De plus, 25% ont moins de 40% de spermatozoïdes mobiles. Le taux de formes morphologiquement normales est inférieur à 4% chez 40% d’entre eux. Les chercheurs ont montré que 60% des jeunes hommes interrogés ont au moins un des trois facteurs (concentration, mobilité et morphologie) en-dessous des références de l’OMS, et que 5% ont un problème pour ces trois paramètres en même temps. La fertilité des hommes en Suisse est donc assez basse et la qualité de leur sperme est critique.

Par contre, l’étude n’a pas montré des différences de qualité de sperme dans les différents endroits du payes en fonction de la langue parlée, du mode de vie ou encore si les sujets résident dans un milieu rural ou urbain.

Cancer des testicules
Cancer des testicules

Le cancer des testicules est-il une des causes ?

En Suisse, 10 hommes sur 100 000 ont un cancer des testicules, ce qui est un des plus hauts taux en Europe. Selon Serge Nef, professeur au Département de médecine génétique et développement de la Faculté de médecine de l’UNIGE, la qualité du sperme est généralement inférieure dans les pays où l’incidence de cancer testiculaire est élevée. Les chercheurs aimeraient retrouver les jeunes hommes ayant participé à leur étude dans 10 ans pour confirmer ce facteur.

Le tabagisme maternel pendant la grossesse.

Il est démontré que dans la société suisse le tabagisme maternel influence la qualité du sperme. « En effet, chez les hommes dont la concentration de spermatozoïdes est inférieure à 15 millions par ml, 18% des mères fumaient, contre seulement 11% de mères fumeuses chez les hommes dont la concentration de spermatozoïdes est supérieure à 40 millions par ml » nous indique Serge Nef.

 

En savoir plus :

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les enfants en Suisse - Avantages Familles
  2. Les finances de la famille en Suisse  - Avantages Familles

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

code